lundi 4 mai 2015

Le client est roi - Deux propositions pour un salon

Depuis quelques temps, votre patron Patrice parle de mettre en place une permanence téléphonique visant à  répondre au mieux aux interrogations des clients de votre entreprise. En fait, il se trouve que le dernier produit mis en vente par l’entreprise fait DEJA l’objet de pas mal de réclamations, et il s’est vite rendu compte qu’Aline était dans l’incapacité de gérer la crise communicative seule.

C’est à vous que revient l’immense honneur d’inaugurer « la ligne des plaintes », et vous avez d’abord trouvé ça cool de commencer la semaine par une petite pause loin de vos dossiers. En plus, on a installé un bureau exprès pour, face à Jérémie du service com, et vous êtes ENCHANTEE par cette nouvelle perspective.
Et puis vous avez un tout nouveau casque téléphonique, dont vous vous servez pour resortir les meilleures répliques de Topper, jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que Jérémie n’a jamais entendu parlez de Hot Shots.
Vous ne l’imaginiez pas si jeune, ou vous ne vous imaginiez pas si vieille. C’est dur, mais ça ne vous empêche pas de continuer.

Vous avez à peine le temps de lui faire un résumé de ce chef d’œuvre du genre que les premières sonneries retentissent.
Patrice, qui passe par là le courrier à la main, vous lance un « N’oubliez pas, le client est roi ! »

« Bonjour Monsieur, que puis-je faire pour vous ? »
« Vous avez pas tout mis dans le carton, il manque un machin pour mettre dans vot’ bordel ! »

Surprise. Doute. Circonspection.
La dernière fois que vous avez mis des trucs dans un carton, c'était il y a 8mois, au déménagement de Guillaume et Sarah, mais ça n'a pas l'air d'être le sujet.

Puisque vous n’avez pas entendu de « bonjour », vous vous dites que peut-être ce monsieur ne vous a pas entendu, et s’adresse à quelqu’un d’autre.

« Allo Monsieur ? Bonjour ? Que puis-je faire pour vous ? »
« Ben je viens de vous le dire ! Y manque un truc dans le carton, du coup je peux pas mettre le machin dans le bordel ! »

Ah oui.
La communication, c’est pas vraiment votre domaine d’expertise. Le sien non plus apparemment.

Après quelques longues minutes de conversation irréelle, vous raccrochez sans être vraiment sûre d’avoir trouvé une solution.
Le client est roi.
La journée va être longue.



Et comme le client est roi, voilà 2 propositions pour un salon.


Version 1: plutôt sombre, avec des pointes colorée pour plus de relief.






 Version 2: Très claire, avec des couleurs douces pour la légèreté.