mardi 21 avril 2015

"Qu'est-ce qu'elle a? 13 ans..." - Rénovation d'une tête de lit



Votre nièce Violette vient d’avoir 13 ans.
Pour sa mère et vous, ça représente une année entière à lui sortir " Qu'est-ce qu'elle ? 13 ans" à tout va, même si elle n'a jamais vu le film.

Mais Violette s’en moque royalement, parce qu’elle a de gros problèmes dans la vie.
Et comme vous la comprenez.

Si aujourd’hui vous élevez le corps enseignant au rang d’armée de héros pour supporter l’assaut quotidien d’enfants dopés au Nesquik et/ou d’adolescents en pleine découverte de leur corps, ce n’était pas vraiment le cas quand vous étiez encore dans l’autre camp.

Comme dirait le mec qui partage votre placard à chaussures, (c'est dire combien vous l'aimez) tout est question de référentiel.

A 13 ans, vous aviez de gros problèmes de communication avec les gens de votre entourage direct. Les profs qui vous paraissaient moitié fous, les garçons avec lesquels la puberté (la leur et la vôtre bien sûr) rendait toute conversation inutile, votre meilleure copine qui prenait vraiment très à cœur les grands principes d’amitié jusqu’à ce qu’elle roule des grosses pèles à votre mec derrière la cabine téléphonique, et surtout votre mère, qui ne comprenait jamais rien à vos TRES GROS problèmes existentiels.
A 13 ans, vous aviez aussi  un appareil dentaire, de l’acné, des Converses alors que c’était la mode des Kickers, et vous DETESTIEZ les pantalons parce qu’ils vous faisaient complexer puissance 12, mais ne pouviez pas mettre de jupes parce que c’était quand même plus ou moins prohibé (rapport à la stupidité des garçons du même âge, et au fait qu’on considérait encore à l’époque que c’était de votre faute s’ils étaient assez idiots pour tout faire pour regarder dessous).

Tout ça sur fond de règles douloureuses et de Tribu de Dana.

Bref, comme vous tenez le rôle de la tata sympa, vous dites à Violette que vous prendriez sa place pour lui éviter tout ça si vous le pouviez. Mais la vérité, c’est que pour rien au monde vous ne revivriez votre adolescence. Encore moins depuis l'apparition de Facebook. JAMAIS.
Trop dur la 4ème.



Alors comme vous savez d’expérience qu’elle s’apprête à passer un peu de temps à ruminer dans sa chambre dans les années à venir, vous lui offrez un petit relooking vite fait de son lit de grande, que ses parents viennent de lui offrir. Histoire qu’elle rumine avec style, quoi.








Si vous voulez en savoir plus sur les prestations de rénovation de mobilier, c'est par ici !