mardi 14 avril 2015

Le meilleur usage d'un lundi de RTT - la déco murale



Le week-end dernier, c’était grosse fête entre copines. Du coup, pour en profiter jusqu’au bout, vous avez pris votre lundi.

10h30 et toujours en pyjama, une tasse de thé spécial détox dans la main droite et le dernier « Elle déco » dans la gauche, vous vous dites que vous devriez faire ça plus souvent. Vous fermez vos yeux pochés pour laisser le soleil caresser votre visage (façon poétique de dire que vous vous lancez dans une sieste post-petit dej), et c’est pile poil le moment que ce relou de Jean-Luc choisit pour vous passer un coup de fil.
Après trois sonneries de réflexion, vous décrochez par acquis de conscience.

F***ing conscience. 

Vous lui laissez tout juste le temps de vous balancer le fameux «ben alors ? T’as encore la gueule de bois ? C’est plus de ton âge ma poule ! » avant de raccrocher sans mot dire.

Mais bon, finalement, le « t’as plus 20 ans » de Jean-Luc vous a fait réfléchir…
Quand vous aviez 20 ans, les fêtes entre copines, se déroulaient toujours à peu près de la même manière.
20h30 - apéro à la maison, 21h30 – échange de vêtements, pose de vernis à ongle, 22h30 – ragotage + coiffure devant le miroir, à huit dans une salle de bain de 3m², 23h45 - sortie en boite, parce qu’avant minuit, c’est gratuit, 5h00 – retour de boite, dimanche 14h00 du matin – petit dej à l’Efferalgan.

Aujourd’hui, vous habitez aux 4 coins de la France (voire du monde), dans des endroits plus ou moins reculés. Vous avez donc remplacé les soirées entre copines par des weekends entre copines, histoire d’être plus rentables.

Ce qui veut dire que vos teufs commencent maintenant le vendredi matin, quand vous sortez de l’immeuble avec votre valise pour être prête à filer direct à la gare après le boulot, et se terminent le dimanche soir, après un trajet en train de 8h.
Entre temps, c’est toujours plus ou moins la même rengaine. 

Bien sûr, certains sujets de conversation ont disparu (les partiels, les jobs d’été, les fesses du prof de TD) pour laisser la place à d’autres (les impôts, la marque de ton tire-lait, les fesses du patron), mais la plupart sont inépuisables (la tequila, les chaussures, les vacances).
Rien ne change, et c’est bon.

Rien ne change, sauf le sommeil. Parce que vous savez que chaque heure dormie, c’est  autant de grosses marrades en moins. Alors les nuits sont courtes, et finalement, vous trouvez que pour ce que vous avez dormi, vous ne vous en sortez pas trop mal.

Et puis ce lundi de pause, vous ne le regrettez pas. C’est comme un sas de décompression après ce weekend-tornade. C'est même jusqu'à présent le meilleur usage que vous aillez fait de vos RTT.

Vous prenez le temps de zoner sur internet, et vous tombez sur ce petit tuto pour changer de déco en douceur.
Le meilleur usage de vos RTT, on vous dit...
  

Il vous faut :
Une feuille de papier canson A3 blanche
Du papier de couleur ou à motif (papier cadeau, etc…) du même format (ici papier cadeau dorée et argenté)
Une règle et un crayon
Un cutter de précision
De la colle blanche

Et pour suspendre au mur :
2 morceaux de champlats de 33cm environ
4 punaises
Du fil (ici, fil métallique doré)



Sur votre feuille blanche format paysage, tracez une ligne à 11cm du bord gauche.
Tracez ensuite un colonne de 2cm de large, puis une de 1,5cm de large. Ainsi de suite jusqu'à avoir 11 colonnes, alternativement de 2cm et 1,5cm de largeur.

Prenez votre feuille en format portrait. Tracez une première ligne à 6,85cm du bord gauche.
Tracez ensuite 9 colonnes, alternativement de 2cm et 1,5cm de largeur.


Bravo, vous avez dessiné plein de carrés.

Tracez ensuite les diagonales dans tous les carrés de 2cm de coté. Ce sont ces diagonales que vous allez inciser.



Gommez le premier et le dernier carré de la colonne de gauche.

Incisez maintenant les diagonales restantes.
Retournez votre feuille (du coté qui sera visible), et marquez avec un couteau à beurre par exemple, les 4 cotés des carrés.
Faites bien attention à ce que les coins soient bien incisés et marqués, pour que les plis soient bien propres.



Du coté invisible, collez votre feuille de couleur (ou à motifs). 
Le coté visible de cette feuille doit être collé sur le coté invisible de votre feuille blanche, pour qu'il soit visible quand vous ouvrirez vos petites fenêtres.

 Profitez-en pour installer votre système de suspension.



Coté visible, ouvrez les fenêtres à l'aide de votre cutter. Vous pouvez vous aider de vos ongles pour bien parquer les plis.