lundi 13 juillet 2015

Stage théâtre au centre aéré - La salade de fruits 1/4





Depuis le début des vacances, vos petits voisins Hélène et Simon sont inscrits au centre-aéré du village.
Si vous gardez un souvenir mitigé de ce genre de rassemblements (la faute à un certain Robin qui passait son temps à renverser vos perles et à vous pousser dans la cour, ce qui vous a laissé non seulement des cicatrices aux genoux, mais aussi un souvenir plutôt précis d’à quel point les enfants peuvent être méchants, même si à la base ils ont un nom de gentil), eux s’en donnent à cœur joie.
C’est donc non sans emphase qu’ils répètent matin, midi et soir leurs rôles respectifs dans la pièce que Thomas, en animateur zélé, a eu la bonne idée de proposer aux enfants cette année : Le livre de la jungle.

Et quand vous dites « leurs rôles respectifs », c’est parce que par manque d’effectifs, ou par excès d’ambition, chaque enfant devra jouer plusieurs personnages.
Hélène jouera donc Bagheera, un petit singe, ainsi qu’un buisson frissonnant (oui oui, frissonnant le buisson), et Simon, lui, s’est vu attribuer les rôles du Roi Louis et de Baloo.

Ou comment mettre à l’aise un enfant de 8 ans avec un problème de surpoids.

Mais Simon a l’air de se tamponner royalement de la maladresse du mono, et est même plutôt content d’avoir récolté les chansons les plus cool.

Jeudi dernier, à l’heure de l’apéro, vous recevez un appel un peu paniqué de Thomas, passé en quelques jours seulement d’animateur zélé à moniteur dépassé, qui a entendu dire par Hélène, qui lui a aussi filé votre zérosix, que vous possédez une machine à coudre.
A l’occas, il faudrait que vous revoyiez avec Hélène la notion d’ « appel en cas d’urgence ».

Et puisque vous êtes mine de rien encore en phase d’insertion au village, vous vous voyez obligée d’accepter de confectionner certains des costumes, au risque de créer un précédent.
C’est comme ça que vous vous êtes retrouvée ce weekend à devoir rivaliser d’ingéniosité pour concevoir des costumes réversibles et facilement transformables, ainsi que leurs accessoires qui auront au final plus un rôle de signes distinctifs. De la queue de boa aux oreilles de panthère, ce qui a le plus plu aux enfants, c’est finalement la salade de fruits de Baloo.

Commençons par la pièce maîtresse : la banane 


Vous aurez besoin de :
Papier canson jaune clair et jaune tout court
Colle forte en gel (pour le papier)
Un pistolet à colle (pour la baguette)
Un feutre noir
Une paire de ciseaux et un cutter
Une règle
Une baguette de brochette




https://drive.google.com/file/d/0B5XvabHJ7BnKeDhQN2M1UGFKSUk/view?usp=sharing





Commencez par télécharger le fichier en cliquant sur l’image juste là, puis découpez le patron de la banane (planches 1 et 2).
Reportez les patrons de la planche n°1 sur le papier jaune clair, et celui de la planche n°2 sur le jaune-tout-court.
Comme d’habitude, découpez sur les traits pleins, et pliez sur les traits en pointillés.







Sur les pièces de la planche n°2, dessinez les motifs de la peau de la banane, et avec votre cutter, faites une entaille d’environ 2 cm à peu près au centre de la pièce la plus longue (cela vous permettra de mettre en place votre peau de banane plus facilement à la fin.


Du côté des pièces claires, percez un trou au centre de la pièce la plus longue pour laisser passer la baguette, puis collez ensemble la pièce la plus longue, la plus courte, et un des côtés.


Collez sur chaque pièce leur peau respective, sur environ 5 cm à partir de la base du fruit (pour que vous puissiez l’ « épluchez » plus tard)



Faites passer la baguette dans l’entaille de la peau et dans le trou du fruit, donnez à la banane l’inclinaison souhaitée, et collez la baguette au papier avec le pistolet à colle.



 Fixez ensuite le dernier côté.



Une fois le tout bien sec, vous pouvez éplucher la banane en donnant la forme souhaitée à la peau avec votre doigt ou un stylo.
 

Et voilà Baloo ! Plus qu’à déguster !