jeudi 4 décembre 2014

Le complexe de la bougie


Pour certains, la bougie, c’est romantique, apaisant et chaleureux.
Pour ma part, ça n’évoque que deux choses : les coupures de courant et Valérie Damido. J'ADORE.

Si je me laissais aller à la poésie, je dirais même que la bougie est à la décoration ce que la distorsion de voix est au répertoire de Maître Gims : un truc qui brille, bien pratique quand on doit remplir un vide ou cacher la misère.

Mais bon, la bougie, c’est aussi Noël, la couronne de l’avent et tout ça, alors c’est pile poil la période pour entamer une réconciliation.
Je vous rassure, je ne vais pas débattre avec vous du parfait mélange paraffine/huiles essentielles, je vais commencer doucement en m’attaquant à la base (haha) : le bougeoir.

Cet été, on a fabriqué quelques meubles à base de palettes (c’était chouette, alors on en parlera plus tard). Je suis donc allée piocher dans les restes pour faire à mes bougies un peu gentilles un piédestal de bonhomme.
Remontez vos manches les mecs, c’est l’heure de sortir les outils.



 
Vous aurez besoin de :

Une pince
Une perceuse
Une mèche à bois assez épaisse
Une mèche à bois qui fait des gros trous (la mienne fait 2,2cm, mais cela dépend de vos bougies…)
Un élastique
Du papier de verre
Une règle et un crayon de papier





Commencez par retirer les clous et autres morceaux métalliques s’il y en a.
Tant que vous avez les manches remontées, profitez-en pour nettoyer vos cubes en bois.
Frottez avec un mélange eau chaude + vinaigre ménager (n’ayez pas peur de bien imbiber le bois), puis saupoudrez de bicarbonate alimentaire et laissez reposer une petite heure avant de frotter à nouveau, et de bien rincer.
Avec ça, normalement, on a tout tué.
Laissez de coté au moins une nuit, pour que le bois soit bien sec au moment du perçage.

A l’aide de la règle, repérez le centre de chaque trou. Si vous n’êtes pas sûr de vous, vous pouvez tracer aussi les cercles de l’emplacement des bougies au compas.
Ça y est, vous êtes prêt pour les choses sérieuses.




Commencez par créer avec l'élastique un repère sur vos mèches de la profondeur de vos trous (environ 2 cm pour que les bougies tiennent bien).
Percez un premier trou avec la mèche « ronde », puis finissez avec la mèche à ailettes.
Avant d’aller plus loin, vérifiez que vos bougies rentrent dans les trous, et que ceux-ci sont assez profonds.

Pour les finitions, poncez bien à l’aide du papier de verre. Ce serait dommage de ne pas pouvoir déballer vos cadeaux parce que vous avez des échardes plein les doigts.
Aspirez bien toute la poussière, et passez un coup de chiffon humide.


Et pour la décoration, faites appel à l’esprit de Noël !