lundi 7 décembre 2015

Les décos de sapin noires, et rouges aussi un peu - Article vénère



Ce matin, dans votre voiture, vous étiez vénère. Vous avez déchargé votre mauvaise humeur en braillant un « Salut à toi » de 4min30, et ça vous a fait du bien, mais pas assez. Alors vous avez enchainé avec les Sex Pistols, et puis aussi un peu de Trust, mais ça n’a pas suffit non plus. Alors une fois garée sur le parking de l’entreprise, vous avez tapé votre volant en l’insultant pour ne pas être allé voter hier. Vous avez respiré un bon coup, mais vous aviez toujours en vous cette irrépressible envie de péter des genoux.
Tant pis, les collègues n’auront qu’à bien se tenir.

Et c’est à peu près ce qu’ils ont fait jusqu’à l’heure du déjeuner.

Dans la cantine morose du lundi midi, sans trop savoir comment la conversation avait pu en arriver là, Lionel du bureau d’à côté s’est enfoncé goulument dans une diatribe anti-gouvernement, anti-élection, anti-Europe, anti-noirs, anti-arabes, anti- juifs (parce qu’ils se tapent tous sur la gueule et que ça nous retombe dessus), et même anti-cop21 (tant qu’à faire). 

Lionel est anti, Lionel est contre, Lionel est con. Et Lionel a voté FN et se vente d’avoir choisi la bonne équipe comme si la France avait à nouveau gagné une coupe du monde (de foot, bien entendu).

C’est à ce moment là que vous avez atteint votre point de non-retour.

Attrapant à pleine main votre céleri rémoulade tout aussi gluant que sa prose, vous lui avez aussitôt tout balancé à la figure. Comme une gamine. Comme la bataille d’imagino-bouffe dans « Hook ou la revanche du capitaine crochet », mais en vrai. 

Ben ouais Lionel, on aurait bien aimé être plus éloquents, mais il faut croire que ne pas pouvoir défiler dans la rue en ce moment, ça vous rend nerveuse. 

Parce que la France et l’Europe, elles ne se sont pas construites avec des « contre », avec des « ou », pas plus qu’avec des « ni ». Elles sont faites de ET, de AVEC, et d’une liste longue comme le bras de cultures qu’on mélange tous les jours pour faire de notre pays un endroit unique en perpétuelle mouvement que le reste du monde nous envie.


Du coup, cette année, vous avez décidé de faire un sapin rebelle, noir bien sûr, et rouge aussi un peu…






Et pour les premières décorations en mode Bérurier noir, il suffit de suivre les images.