lundi 19 octobre 2015

Le premier appartement - Décoration murale



La première fois que vous avez eu un appart à vous, vous aviez 17ans. C’était un 12m² (salle de bain comprise), meublé tout confort, comme disait l’annonce.

Il y avait tous les ingrédients du studio dont on se souvient toute sa vie. Le lino déchiré au sol, et salle de bain dans laquelle on pouvait se laver les pieds dans la douche tout en se brossant les dents dans le lavabo, tout en étant assis sur les toilettes. Il y avait aussi le vieux pervers du dessus à qui vous livriez les courses, le chelou du rez-de-chaussée qui a un jour « emprunté » votre vélo, l’avait repeint, et s’était dit que vous ne le reconnaitriez pas, et la meuf  d’à côté qui écoutait Shania Twain, et qui ne simulait pas très bien.

Et puis bien sûr, il y avait les meubles. Tous plus moches les uns que les autres, et encore plus mis ensemble. Vous qui aviez toujours pensé que But fabriquait ce genre de meubles juste pour qu’à côté, les autres paraissent plus beaux, vous avez alors compris que non.
Enfin peut-être que oui - qui êtes vous pour parler d’une telle genèse ?- mais cette gamme de faire-valoir a au bout du compte trouvé preneur auprès du club des propriétaires de meublés, qui a un jour décidé de mettre tout le monde d’accord en achetant les mêmes meubles moches, histoire non seulement qu’il n’y ait pas de jaloux, mais aussi qu’on sache à quoi s’attendre.

Comme à tout jeune locataire naïf, on vous a alors promis que les murs gris-fumeur allaient être repeints dans l’année, que la bibliothèque en pin de 1982 serait remplacée par un joli meuble télé, et que oui, on vous rajouterait un verrou.

Au fil des mois, vous avez fini par baisser les bras, en comprenant que rien ne viendrait. Vous avez alors cherché une façon low-cost d’enjoliver le seul mur libre de l’appart, sans mettre de patafix pour ne pas salir le papier peint, ni faire de trous dans les murs (pas par respect du proprio, plus dans celui du prochain locataire qui atterrirait malencontreusement ici…).

Vous avez alors imaginé une décoration légère et volumineuse, qui n’aurait besoin que du soutien de quelques épingles…



Il vous faut :
2 baguettes de bois (19mm x 19mm)
Du carton gris
De la peinture noire et dorée
De la colle forte
Une petite scie à main ou un bon cutter
Un coupe-cercle
Une règle et une équerre





Commencez par déterminer les dimensions globales que vous voulez donner à votre décoration, puis dessiner globalement l’emplacement de vos baguettes (Ici, ma composition fait 92cm x 40cm).



Détailler ensuite vos baguettes.
Pour ce modèle, j’ai eu besoin de 1x 72cm, 2x 52cm, 1x 42cm, 1x 32cm, 1x 26cm, 2x 19cm, 4x 12cm, 1x 9cm.
Dans le carton, formez 13 cercles de diam. 4.5cm, et 13 autres de diam. 2cm.

Peignez les baguettes en noir, et les cercles en doré.



Une fois le tout sec, collez les cercles en carton sur les baguettes. Disposez ensuite grossièrement vos baguettes jusqu’à trouver le dessin qui vous convient.



Aidez-vous ensuite de la règle et de l’équerre pour coller les éléments bien perpendiculaires les uns aux autres. Pour que la colle prenne bien, lestez l’ensemble avec des livres.




Pour fixer la décoration au mur, utilisez 2 ou 3 épingles métalliques, et le tour est joué !